Plateforme RSE | Volet sociétal de la loi PACTE et CSRD. Complémentarités et synergies – Séminaire interne du 12 mars 2024

Plateforme RSE | Volet sociétal de la loi PACTE et CSRD. Complémentarités et synergies – Séminaire interne du 12 mars 2024

RAPPORT
Publié le
jeudi 23 mai 2024
Le séminaire interne du 12 mars 2024 avait deux objectifs : identifier dans quelle mesure les entreprises se sont approprié la nouvelle rédaction de l’article 1833 du Code civil modifié par la loi PACTE, et réfléchir à la façon dont la CSRD (Corporate sustainability reporting directive) peut favoriser la prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux. Martin Richer, fondateur de Management & RSE et directeur de l’Executive master Trajectoires Dirigeants de Science Po Paris, a animé deux tables rondes pour tenter d’y répondre.

livret qui fait suite au séminaire organisé par la Plateforme RSE le 12 mars dernier, intitulé « Volet sociétal de la loi PACTE et CSRD. Complémentarités et synergies ».

Ce livret a également fait l’objet d’une publication sur le site de France Stratégie

Impact(s), responsabilité et performance globale

Impact(s), responsabilité et performance globale

PlateformeRSE

[Nouvelle publication] La notion d’#impacts’ancre au cœur de la #RSE, sans remplacer la notion de #responsabilité. La Plateforme RSEpublie aujourd’hui son avis “Impact(s), responsabilité et performance globale”, à retrouver sur le site de France Strategie!

La notion d’impact a d’abord été mobilisée dans le cadre des politiques publiques, afin de mesurer l’efficacité des programmes et de servir d’outil d’aide à la décision et à la bonne affectation des deniers publics. Elle a également été utilisée par les acteurs de l’ESS, qui avaient besoin de faire valoir l’impact social positif de leur activité afin d’attirer investisseurs et subventions. Progressivement, les acteurs du monde financier et économique se sont saisis de cette notion.

Je suis heureuse d’avoir participé  à ce groupe de travail, au nom du collège « #sociétécivile» qui vous alerte sur l’utilisation des mots notamment «#impact» et des #allégationstrompeuses. Sur la réalité de l’#évaluation, et la définition des #indicateursnon pas pour se faire plaisir mais pour faire progresser la #mesure.

Chaque entreprise, organisation doit  prendre  ses #responsabilités#sociales#environnementaleset #économiquesPlateforme RSE

Petits DébrouillardsGhislaine HiersoFrançois Deroo

Pierre VictoriaNils PedersenFrançois Moreau

https://www.strategie.gouv.fr/publications/impacts-responsabilite-performance-globale

articles de Ghislaine Hierso sur Economie européenne de la durabilité , RSE, Économie Circulaire

1/ « Une chose est sûre : la durabilité doit être ancrée dans la société toute entière. » avril 2022

2/ Vulnérabilité, soutenabilité et gestion des risques pour une économie durable, juin 2022

3/ L’économie circulaire : réussir une transition systémique vers une société durable, juin 2022

4/ Compétitivité industrielle, transition environnementale et autonomie stratégique : quel avenir pour l’économie circulaire en Europe ? October 2021
5/ DES RÉFÉRENTIELS ADAPTÉS AUX ENTREPRISES ET AUX ETATS !, mai 2017
6/ vidéo
1 l’occasion du Festival Faire Autrement avec des utopies réalisées, qui s’est déroulé fin septembre 2022 au Familistère de Guise, Mickaël Réault, Fondateur du Grand Rebond, a échangé avec Ghislaine Hierso, Trésorière et membre de l’association Les Petits Débrouillards.
« Pour une Prospérité équitable dans la Sobriété »
Ghislaine Hierso

Pour une prospérité équitable dans la sobriété

Depuis des années je  prône par mes actions la #Prospérité #Equitable dans la #Sobriété

Spécialiste des questions #sociales et #environnementales, je travaille à relever les défis du 21ème siècledont j’ai pris conscience par ma double formation d’économiste et de géographe, dans  mes fonctions en entreprise et mon engagement associatif.

Je mène de front le combat environnemental et social, convaincue que les inégalités environnementales sont souvent le corollaire des inégalités sociales.

La #sobriété doit être mise en œuvre dans tous les secteurs mais pas seulement énergétiques, les chaînes de valeur doivent être transformées mais attention cette #sobriété doit être corrélée avec une #prospérité – et oui certains certaines ont besoin de prospérité – #équitable par une juste répartition

Notre réaction dans un premier temps peut être l’accablement suite à tant de rendez-vous manqués.

Les opportunités oubliées renvoient à des décennies d’inaction. En effet, le « rapport #Meadows » a 50 ans.

Mais considérer le #dérèglementclimatique comme la seule urgence #environnementale de portée véritablement globale, est une erreur. L’urgence climatique, bien sûr, est évidente et pas secondaire. Elle se manifeste malheureusement au quotidien, même si elle peut être observée de manière différenciée  et différée dans le temps et selon  les zones géographiques.  Mais l’urgence environnementale  ne se réduit pas à l’urgence climatique

Une chose est sûre : la #durabilité doit être ancrée  dans  la  société  toute  entière,  en  tant  que  principe  qui  guide  les  citoyennes  et  les  citoyens,  les  entreprises  et  les  acteurs  de  la  société civile dans les nombreux choix qu’ils effectuent chaque jour.

https://confrontations.org/sarahdelhaie/une-chose-est-sure-la-durabilite-doit-etre-ancree-dans-la-societe-toute-entiere/

https://confrontations.org/sarahdelhaie/vulnerabilite-soutenabilite-et-gestion-des-risques-pour-une-economie-durable/

https://confrontations.org/sarahdelhaie/leconomie-circulaire-reussir-une-transition-systematique-vers-une-societe-durable/

http://sagesetresponsables.eu

#ConfrontationsEurope

#lesPetitsDébrouillards

#PacteduPouvoirdeVivre

#Planethon365 #chaquejourcompte

Et écoutez les postcasts des Taties flingueuses https://podcast.ausha.co/taties-flingueuses/les-taties-flingueuses-l-eau-cette-molecule-magique-et-si-precieuse-episode-14

Les Taties font le point avec, comme à chaque épisode, humour, chiffres surprenants et quelques revélations ! 

L’économie circulaire : réussir une transition systématique vers une société durable

Alors que la première année de la décennie d’action s’achève, la communauté internationale maintient fermement le cap sur les objectifs du Programme de #développementdurableà l’horizon 2030, tout en continuant à affronter les sérieuses difficultés apportées par la pandémie de Covid-19. En favorisant la création d’#emplois, l’#innovationet la mise au point de nouvelles techniques de production plus écologiques, un développement #industrielinclusif et durable peut ainsi contribuer directement et indirectement à la réalisation d’actions #socioéconomiqueset #environnementalesassociées aux objectifs de développement durable (#ODD).

https://confrontations.org/sarahdelhaie/leconomie-circulaire-reussir-une-transition-systematique-vers-une-societe-durable/

30 ans Penser l’Europe autrement

IConfrontationsEurope
Le numéro spécial anniversaire 30 ans
Revue 134
La revue est publiée le 22 juin.
Heureuse d’avoir pu y participer article sur les #vulnérabilitésde l’#économie et un autre article sur #économiecirculaire Revue | Le nouveau é#numéro de notre revue spéciale #30ansest désormais disponible sur notre site internet ! La revue #ConfrontationsEuropea pour ambition d’être un lieu de dialogue entre chercheurs, décideurs politiques et acteurs du monde économique, permettant de faire émerger une analyse originale sur l’intégration #européenne. Bonne lecture ! https://lnkd.in/gSSzCZGm
https://confrontations.org/la-revue/revue-134/

la revue 133 de ConfrontationsEurope

Cf dans la revue 133 de ConfrontationsEurope qui sera publiée le 2/02/2022 :

  • un article que j’ai rédigé sur la Transition environnementale; une chose est sûre : la durabilité doit être ancrée dans la société toute entière.
  • Et un article « Pour un pacte vert solidaire» de Sarah Coupechoux et Hélène Denise de la Fondation Abbé Pierre

Et plusieurs articles sur l’Europe et la Santé , la transition Envtale et énergétique etc..

https://confrontations.org/la-revue/

Pour l’agence internationale de l’énergie, tous les nouveaux projets pétroliers et gaziers sont désormais indésirables

 

C’est un message inédit et historique. L’Agence internationale de l’énergie (AIE), référence pour des dizaines de pays dans le monde, assure que l’atteinte de la neutralité carbone en 2050 et la limitation du réchauffement à 1,5°C d’ici la fin du siècle impose immédiatement la fin de tous les nouveaux projets d’exploration d’énergies fossiles. Pour les experts de l’Agence, l’avenir passera par l’électricité et les renouvelables.

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) est écoutée très attentivement par de nombreux États pour justifier et orienter leur politique énergétique et par extension climatique. Or beaucoup d’experts ont souvent accusé l’organisme international d’être trop timide, trop conservateur dans ses scénarios en matière d’énergies renouvelables ou de déploiements des véhicules électriques par exemple. Ce temps-là est révolu. Alors qu’à l’approche de la COP26, pays et entreprises promettent la neutralité carbone entre 2040 et 2050, l’AIE explique ce qu’il en coûtera réellement dans un nouveau rapport publié le 18 mai.

https://www.iea.org/reports/net-zero-by-2050?utm_content=buffer5688e&utm_medium=social&utm_source=twitter-ieabirol&utm_campaign=buffer

 

PLANETHON365.org

#mondedaujoudhui #mondedaprès 

#ChaqueJourCompte Des #SOLUTIONS pour la planète.

L’association PLANETHON365, que je préside, souhaite soutenir et accompagner des #projets pour un #monde #solidaire et #écologique.

Un collectif a créé PLANETHON365 afin de mettre en avant des engagements de citoyens et citoyennes pour #préserver nos #ressources et #construire #ensemble l’avenir que nous voulons.

Associations et fondations, vous connaissez des solutions durables ? vous avez des projets ?

Contactez PLANETHON365 car #chaquejourcompte

contact@planethon365.org

https://lnkd.in/dDP5HHc

Ghislaine Hierso Yves Chevalier william perkins David REMONDEAU LE DOUARIN PIERRE Romain GIRARD-HAUTBOUT David Gruson

https://www.planethon365.org/

FINANCE RESPONSABLE, UNE FINANCE AU SERVICE DE LA SOCIÉTÉ 

FINANCE RESPONSABLE, UNE FINANCE AU SERVICE DE LA SOCIÉTÉ

Ou comment systématiser une vision long terme dans les investissements financiers

À l’heure de la relance économique, on se demande comment bâtir un meilleur monde pour demain, plus humain et à la hauteur de la crise climatique. Où investir efforts et capitaux ? La finance responsable sera-t-elle l’instrument clé de cette relance ? Et qu’est-ce, au juste, la finance responsable ? Thierry Philipponnat, cofondateur de Finance Watch, une ONG oeuvrant pour une finance au service de la société, nous en décrypte les multiples initiatives qui émergent.

Cet expert, qui travaille régulièrement avec la Commission Européenne, est aussi membre du Collège de l Autorité des Marchés Financiers2 en France, président de sa commission climat et finance durable ainsi que de sa commission consultative organisation et fonctionnement du marché. Il travaille de plus comme régulateur auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution3 où il est membre de la commission climat et finance durable, de la commission des sanctions et du comité scientifique.

Quel devrait être, selon vous, le rôle de la finance ?

La finance est un moyen qui permet de mettre le capital au service de la société, d’humains, d’entreprises et par conséquent de l’économie. Cette définition est simple, mais en la déroulant on peut aller très loin dans l’analyse. Elle nous permet de définir ce qu’est la finance durable: un moyen qui alloue le capital à une société durable et une économie durable. Tout l’enjeu est d’arriver à préciser ce que permettre d’allouer le capital à une société durable signifie, et comment cela se concrétise.

Optic – Finance responsable, une finance au service de la société ?